CIESM – Marine litter in the Mediterranean and Black Seas

Plastic fragments on the surface of Mediterranean water.

Présentation Maria Louisa Pedrotti (LOV)* Observatoire de Villefranche sur Mer – Stéphane Bruzaud,* Limat B UBS  Lorient- Expédition MED. Tirana – Albania, 2014.

Les  résultats de la campagne 2013 révèlent des fortes concentrations sur les stations prises au large de Nice et de Cannes, les villes françaises les plus touchées en 2013 avec 185 000 microplastiques au km2.
La station au large d’Albenga en Italie étant la plus importante avec 330 000 microplastiques au km2. Ces particules  peuvent entrer dans notre chaîne alimentaire et les conséquences sont  encore mal connues. Les résultats confirment également que ces microplastiques sont colonisés par des bactéries et forment des biofilms sur leurs surfaces  ou elles se concentrent. Il faut maintenant étudier leur impact et leur toxicité, car certaines sont pathogènes pour l’homme.
Ces analyses ont été réalisées sous la direction scientifique de Maria Louisa Pedrotti et Gabriel Gorsky de l’Observatoire Océanologique de Villefranche sur mer

CIESM – Marine litter in the Mediterranean and Black Seas: